EN | FR
Membre intronisé

Membre du Panthéon

KEITH WAPLES

Intronisé en 1973

Détails membres

Date de naissance: Le 8 décembre 1923
Lieu d'origine: Victoria Harbour, Ontario
Sport: Courses de chevaux
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1962

A conduit le premier cheval canadien, Tie Silk, à la victoire, à la Classique International Trot du Roosevelt Raceway

1967

Enregistre une fiche de 246 victoires sur les pistes canadiennes

1972

La première bourse de 100 000 $ en course au trot pour le Canada à la piste de Blue Bonnets de Montréal

Strike Out, avec Keith dans le sulky, devient le premier cheval entièrement canadien à gagner le prestigieux Little Brown Jug

A gagné du Adios Pace, le Prix d’Été, et du Tattersalls Pace avec Strike Out

Hall of Famer KEITH WAPLES
Inspire

Biographie

Si Keith Waples n’est pas au premier rang des conducteurs de courses sous harnais nord-américaines, c’est qu’il le veut ainsi. Il concoure presque exclusivement sur le circuit Golden Horseshoe de l’Ontario, et fait occasionnellement des incursions sur le Grand Circuit américain. En s’aventurant un peu plus loin, son succès n’en aurait été que plus remarquable alors qu’au Canada, il est considéré le maître de la course sous harnais. Hervé Filion, un des conducteurs les plus prolifiques au monde, mentionne : « Pour moi, Keith Waples est au premier rang des conducteurs. Je l’étudie depuis des années. » Il est lui-même d’ailleurs reconnu pour faire sauter son sulky de côté et faufiler son trotteur par une brèche du terrain, une technique qu’il aura apprise de Keith. Keith Waples grandit à Victoria Harbour en Ontario, tout près de la ferme de J.T. Payette, un des plus importants éleveurs d’étalons au Canada à l’époque. Passionné de la course sous harnais, son père et J.T. Payette font naître l’amour de la course chez le jeune Keith. Il conduit sa première course en 1936 à l’âge de 12 ans et remporte trois épreuves, entamant ainsi une vie de succès en sulky. En 1959, il marque le premier jalon de sa carrière sur la piste du Parc Richelieu à Montréal quand il marque un temps de 1:59.3 avec Mighty Dudley, le premier temps sous les deux minutes pour le mile au Canada. En 1962, il conduit le premier cheval canadien, Tie Silk, à la victoire, à la Classique International Trot du Roosevelt Raceway et, en 1967, enregistre une fiche de 246 victoires sur les pistes canadiennes. En 1972, avec Strike Out, un de ses plus talentueux étalons, Keith remporte la première bourse de 100 000 $ en course au trot pour le Canada à la piste de Blue Bonnets de Montréal. Cette même année, Strike Out, avec Keith dans le sulky, devient le premier cheval entièrement canadien à gagner le prestigieux Little Brown Jug. Ensemble, au cours de cette même saison, ils s’emparent aussi du Adios Pace, le Prix d’Été, et du Tattersalls Pace. En 1970, Keith et quelques amis lancent leur propre piste de courses à Orangeville, en Ontario. Avec les responsabilités supplémentaires de son rôle de propriétaire, d’entraîneur et de gérant de piste, il parvient tout de même à maintenir une excellente fiche de compétition. À l’aube de la saison 1973, il cumule 2 377 victoires, incluant des gains totaux de plus de 3,5 millions $, chiffre qui ne tient pas compte des nombreuses victoires jamais enregistrées sur les pistes moins importantes de l’Ontario. En 1973 et 1974, il remporte quelques courses majeures à l’amble de trois ans avec Rob Ron Ritzar, Kawartha Ilene, et Albert’s Star. En 1976, Keith et Jim Keeling, un de ses partenaires au Orangeville Raceway, fondent le Cloverdale Raceway à Surrey, en Colombie-Britannique. Ensemble ils établissent la course sous harnais sur la côte Ouest et jouent un rôle clé dans son développement en un sport de prestige. Au cours de sa brillante carrière, Keith Waples aura remporté en tout plus de 3 000 courses, couru plus de 30 fois le mile en moins de deux minutes, et cumulé des bourses en excès de 5 millions $. Il est intronisé au Canadian Horse Racing Hall of Fame en 1978.