EN | FR
Membre intronisé

Membre du Panthéon

RON NORTHCOTT

Intronisé en 1970

Détails membres

Date de naissance: Le 31 décembre 1935
Lieu d'origine: Innisfail, Alberta
Sport: Curling
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1963-64,66,69

Titre de championnat masculine d'Alberta

1966,68-69

Titre Macdonald Brier

Titre des Championnats du Monde

Hall of Famer RON NORTHCOTT
Inspire

Biographie

Ron Northcott est un des capitaines les plus réputés de l’histoire du curling au Canada. Il aura été membre de six équipes masculines de championnats en Alberta, une comme troisième joueur et cinq comme capitaine, et aura représenté sa province au Brier Macdonald à six reprises en sept années. Son quatuor remporte trois Briers en Alberta – en 1966, 1968 et 1969 – ainsi que du Championnat du Monde pour chacune d’elles. Sa plus grande victoire se produit le 7 mars 1969, alors qu’il est capitaine de son quatuor albertain à son troisième championnat Brier Macdonald en quatre ans, arrachant une victoire tendue de 9 à 8 sur Saskatchewan. Ron se rend à l’appui-pied avec la dernière pierre, alors que la Saskatchewan en a une dans le cercle de 1,22 mètres et une garde juste devant. Ron peut apercevoir environ les trois quarts de la pierre à l’intérieur. Il sort du bloc de départ avec son long lancer glissé et laisse aller la pierre. Elle se dirige exactement sur la garde de la Saskatchewan, la déplace, et s’arrête sur le cercle de 3,66 mètres pour marquer un point et remporter le Brier. Suite à ce triomphe, son quatuor est le premier à remporter l’ensemble des dix matchs d’un Brier. Cette victoire le fait progresser jusqu’aux Championnats du Monde de Perth, en Écosse, compétition avec laquelle il est déjà familier, l’ayant déjà remporté en 1966 et 1967. Il démontre qu’il n’a pas abdiqué quand il dirige son quatuor vers son troisième titre du monde, un exploit surpassé qu’une seule fois par une autre équipe. Ron Northcott s’empare des Championnats du Monde avec trois vice-capitaines différents dans son quatuor, notamment Jimmy Shields en 1966, George Fink en 1968 et Dave Gerlach en 1969, alors que le premier Fred Storey et le deuxième Bernie Sparks font toujours partie de son équipe gagnante. Appelé le Hibou à cause de ses grandes lunettes à monture de corne, Ron est reconnu pour son contrôle exceptionnel et son habileté à placer une pierre comme il le veut. Ses collègues curleurs déclarent qu’il « possède le 1,22 mètres », ce qui signifie qu’il réussit en un mystérieux tour de main à lancer au beau milieu du cercle à chaque fois qu’il le désire. Un de ses plus grands atouts est sa capacité à lire la glace. Il peut évaluer la surface la plus difficile en dedans des deux ou trois premières manches et même jouer sur la glace la plus imprévisible avec une adresse de maître. Un expert dans les procédures du jeu, Ron Northcott transmet ses connaissances au public par l’entremise de « Curling Tips », un éditorial qu’il publie dans le Toronto Star de la fin des années 1960 au début des années 1970. Pour sa fiche exceptionnelle, Ron est intronisé au Temple de la renommée du curling au Canada en 1973.