EN | FR
Membre intronisé

Membre du Panthéon

DEBBIE MUIR

Intronisé en 1995

Détails membres

Date de naissance: Le 12 juin 1953
Lieu d'origine: Calgary, Alberta
Sport: Nage synchronisée
Catégorie: Bâtisseurs

Faits saillants

1975

Est lauréaté du Trophée Suzanne Eon comme l’Entraîneur le plus prometteur en nage synchronisée 

1986, 1988, 1991

 Est nommée entraîneuse nationale 

1989

 Est nommée Entraîneur amateur féminin de la décennie en Alberta

Hall of Famer DEBBIE MUIR
Inspire

Biographie

Leurs visages ne sont pas ceux que l’on voit à la télévision. Ils ne montent pas sur le podium pour recevoir les médailles. Mais les entraîneurs et entraîneuses forment la base de tout programme sportif réputé. Ainsi, au cours des années 1980 alors que le Canada émerge comme l’un des membres de l’élite de la communauté de nage synchronisée, l’entraîneuse Debbie Muir guide les athlètes canadiennes vers la victoire. Elle fait ses débuts à la natation en 1965 en tant que membre du club de nage synchronisée les Aquabelles de Calgary. Elle remporte le bronze aux Championnats canadiens de 1967 dans la catégorie junior solo, et en 1973 fait partie de l’équipe des Aquabelles qui s’empare de la première médaille d’argent du Canada en nage synchronisée lors des Championnats aquatiques du Monde à Belgrade en Yougoslavie. Un an plus tard, à l’âge de 21 ans, Debbie commence à entraîner les Aquabelles de Calgary. En 1975, elle est lauréate du Trophée Suzanne Eon comme l’Entraîneur le plus prometteur en nage synchronisée. L’année suivante, elle est nommée entraîneuse nationale et assume la position d’entraîneuse chef des Aquabelles. Elle conservera ce poste pendant une décennie, au cours de laquelle les nageuses du club remporteront 22 titres nationaux. Son premier succès international survient en 1978 lors des Championnats aquatiques du Monde, alors que Helen Vanderburg des Aquabelles gagne l’or dans le solo puis fait équipe avec Michelle Calkins pour remporter la médaille d’or en duo. Debbie Muir est nommée entraîneuse en chef de l’équipe nationale du Canada en 1981. Elle œuvre tant avec les Aquabelles qu’avec l’équipe nationale jusqu’en 1986, où elle devient entraîneuse en chef de l’équipe nationale à plein temps, une position qu’elle occupe jusqu’en 1991. C’est pendant ce temps que le Canada réussit ses plus importants exploits en nage synchronisée. Les faits saillants incluent les médailles d’or olympiques en 1988 en solo (Carolyn Waldo) et en duo (Carolyn Waldo et Michelle Cameron) ainsi que les médailles d’argent aux mêmes deux épreuves lors des Jeux de Los Angeles en 1984. Les équipes de Debbie Muir sont double-médaillées d’or en solo et en duo aux Jeux du Commonwealth de 1986 et de 1990, et remporte l’or en équipe aux Jeux panaméricains de 1983 et de 1987. De 1978 à 1991, année où elle abandonne l’entraînement, ses athlètes s’emparent de sept médailles d’or sur une possibilité de douze aux Championnats aquatiques du Monde. On lui décerne de nombreux prix pour son dévouement à l’entraînement et les normes d’excellence atteintes par ses athlètes. Elle est reconnue par le Prix d’excellence en entraînement de l’Association canadienne des entraîneurs à trois reprises, et en 1989, est nommée Entraîneur amateur féminin de la décennie en Alberta. Debbie continue d’entraîner de jeunes athlètes mais apporte aussi son expertise au monde des affaires, en exploitant sa propre entreprise où elle offre de la formation et de l’accompagnement en entreprise.