EN | FR
Membre intronisé

Membre du Panthéon

HARRY PRICE

Intronisé en 1970

Détails membres

Date de naissance: Le 6 avril 1896
Lieu d'origine: Toronto, Ontario
Date du décès: Le 19 février 1985
Sport: Multisports
Catégorie: Bâtisseurs

Faits saillants

1919-1925

Directeur professionnel pour le gouvernement fédéral

1923

Vice-président​ de l’Ontario Athletic Commission

1946

Fonde le Canadian Horse Show Association 

1955

Initie la création du Temple de la renommée des sports au Canada

Hall of Famer HARRY PRICE
Inspire

Biographie

Harry Price passe la majeure partie de sa carrière au premier plan de la promotion des sports dans sa ville de Toronto. Il fait des miracles pour la promotion et le financement du sport amateur et donne l’élan pour la mise sur pied du Temple de la renommée des sports au Canada, une institution où l’héritage sportif canadien sera préservé et célébré. Coureur et rameur dans sa jeunesse, Harry grandit avec un intérêt profond pour le sport; cependant, son mauvais état de santé suite à son service dans la Force expéditionnaire du Canada au cours de la Première Guerre mondiale met un terme à ses activités de compétition. Après s’être remis suffisamment, il est embauché comme directeur professionnel par le gouvernement fédéral en 1919. En 1923, il est nommé à l’Ontario Athletic Commission, un organisme récemment formé pour appuyer le sport amateur. Harry en est fait vice-président et a la responsabilité d’apporter de l’ordre et de l’intégrité à la boxe, une discipline si populaire, mais tant critiquée, à l’époque. Son travail conduit à des règlements complémentaires pour les combats tant au Canada qu’aux États-Unis. En tant que vice-président de l’OAC, il est bientôt impliqué auprès de l’Exposition nationale canadienne, le foyer de plusieurs compétitions sportives à Toronto pendant les années 1920. Il devient président du Comité sportif de l’ENC et agit souvent comme arbitre lors des légendaires compétitions de marathon de natation. Un avide et actif cavalier, Harry fonde aussi le Canadian Horse Show Association et préside l’équipe équestre canadienne qui concoure à travers le globe. Ses efforts se soldent par le financement par le gouvernement fédéral du Horse Palace sur le terrain de l’Exposition. Par l’entremise de son implication dans la compétition équestre, ainsi que son expérience auprès de l’OAC, Harry réalise l’importante lacune au niveau de l’honneur et de la reconnaissance faites aux grands athlètes canadiens. Il exprime sa préoccupation au Conseil d’administration de l’ENC, et initie la création du Temple de la renommée des sports au Canada en 1955. En qualité de premier président, Harry travaille avec Clarence Campbell et Frank Selke pour amener le Temple de la renommée du hockey de Kingston, alors en difficultés, à l’Exposition nationale canadienne, forgeant ainsi une étroite association entre les deux Temples. Ancien membre du corps législatif de l’Ontario, Harry Price utilise ses contacts dans le parti Conservateur pour pousser le gouvernement Diefenbaker à introduire la Loi favorisant la condition physique et la pratique du sport amateur. Adoptée en 1960, cette Loi fournit annuellement cinq millions de dollars sous forme de financement fédéral au sport amateur et à la santé, aidant ainsi à hausser le statut et la qualité des athlètes amateurs au Canada. Pour son travail dévoué auprès de l’Exposition nationale canadienne, Harry Price reçoit le Toronto Civic Merit Award en 1959. Pour son immense contribution au sport amateur, ainsi que sa fervente campagne pour honorer les meilleurs athlètes du pays, le Temple de la renommée des sports du Canada est « l’héritage tangible » qu’il nous aura laissé.