EN | FR
Membre intronisé

Membre du Panthéon

BRYAN TROTTIER

Intronisé en 2016

Détails membres

Date de naissance: Le 17 juillet 1956
Lieu d'origine: Val Marie, Saskatchewan
Sport: Hockey sur glace
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1976

A gagné le trophée Calder décerné à la meilleure recrue de la ligue

1979

Le trophée Hart décerné au joueur le plus utile à son équipe

1980-1983

La coupe Stanley quatre fois consécutives avec les Islanders de New York

1991 and 1992

A mené son équipe à la coupe Stanley deux années consécutives avec les Penguins de Pittsburgh

Hall of Famer BRYAN TROTTIER
Inspire

Biographie

Bryan Trottier, originaire de Val Marie, en Saskatchewan, était un joueur des temps modernes doté des habiletés des champions du passé. C’était un joueur de centre fort défensivement avec la vision et l’instinct d’un pur marqueur. Comme c’est le cas pour de nombreux enfants canadiens, la carrière de hockeyeur de Bryan a commencé sur une patinoire extérieure de fortune, mais avec une tournure particulièrement canadienne. Chaque année, les castors construisaient un barrage non loin sur la rivière, et, quand l’hiver arrivait, le père de Bryan utilisait une grosse machette pour trouer le barrage et inonder la crique pour ainsi créer une patinoire fraîche et lisse, digne d’une Zamboni.

Bryan entame sa carrière dans le junior majeur avec les Broncos de Swift Current, en 1972. En 1975, il est nommé Joueur le plus utile à son équipe dans la ligue canadienne de hockey de l’Ouest et aux Championnats du monde de hockey junior. À 18 ans, Bryan est repêché par les Islanders de New York de la Ligue nationale de hockey (LNH). Au cours d’une carrière de 18 ans, il mène son équipe à la coupe Stanley six fois, dont quatre fois consécutives avec les Islanders de New York (1980 à 1983) puis deux années consécutives avec les Penguins de Pittsburgh (1991 et 1992).

Bryan est lauréat du trophée Calder décerné à la meilleure recrue de la ligue en 1976, du trophée Art Ross du meilleur marqueur en 1979, du trophée Hart décerné au joueur le plus utile à son équipe en 1979, et du trophée Conn Smythe remis au joueur le plus utile des séries éliminatoires en 1980. Bryan fait partie des trois joueurs de l’histoire de la LNH à s’être vus décerner ces quatre récompenses et à avoir remporté au moins deux coupes Stanley. En 1989, il reçoit le trophée King Clancy Memorial pour son haut niveau de jeu sur la glace et ses efforts caritatifs communautaires en dehors de la patinoire.

Bryan passe la saison de hockey 1992-93 dans les bureaux des Islanders avant d’effectuer un retour au jeu en 1993-94 à l’âge de 37 ans. Il joue 41 matches avec les Penguins tout en occupant le poste d'entraîneur adjoint et demeure avec l’équipe jusqu’en 1997 en tant qu’entraîneur adjoint à temps plein. En 1998, il se joint à l’Avalanche du Colorado comme entraîneur adjoint et aide sa nouvelle équipe à remporter la coupe Stanley en 2001, ajoutant ainsi une septième bague de champion à son impressionnante collection. En 2002, Bryan est nommé entraîneur-chef des Rangers de New York. Entre 2006 et 2010, il est directeur général en charge du développement des joueurs pour les Islanders de New York et, en 2014, il est embauché comme entraîneur adjoint par les Sabres de Buffalo.

Bryan détient le record de la LNH du plus de points dans une seule période avec six (quatre buts et deux mentions d’aide). Il a été détenteur des records de la LNH en tant que joueur ayant le plus rapidement atteint les plateaux des 300, 400, 500, 600, 700, 800 et 900 points; il a aussi été le plus rapide à enregistrer 200 et 300 mentions d’aide, en plus de devenir le plus jeune joueur à avoir marqué 200 buts. Bryan a aussi détenu le record du plus de points (96) et de mentions d'assistance par une recrue (63). Il partage actuellement le record de la LNH pour le but le plus rapide marqué au début d’une partie (cinq secondes). Il a terminé sa carrière avec 524 buts, 901 mentions d'assistance et 1425 points, pour se classer au 6e rang dans l’histoire de la LNH.