EN | FR
Membre intronisé

Membre du Panthéon

Wilton Littlechild

Intronisé en 2018

Détails membres

Date de naissance: 1 avril 1944
Lieu d'origine: Hobbema, Alberta
Sport:
Catégorie: Bâtisseurs

Faits saillants

1967-1974

Récipiendaire du Prix Tom Longboat par le Conseil canadien du sport pour sa contribution exceptionnelle en tant qu’athlète autochtone, entraîneur et gestionnaire en sport   

1970's

Met sur pied et est entraîneur de la première équipe de hockey junior en Alberta composée uniquement d’athlètes autochtones, les INSPOL Thunderbirds (par la suite les Hawks de Hobbema)

1975

Sous son leadership, la National Indian Athletic Association (NIAA) a été créée afin d’offrir de nouvelles occasions de compétition pour les athlètes autochtones en Amérique du Nord  

1988

Devient la première personne d’une Première Nation à être élue député à la Chambre des communes du Canada et aide à formuler la Déclaration des Nations Unies sur les Droits des Peuples Autochtones, tout en militant pour que soit reconnue l’importance du « sport et des jeux traditionnels » 

1990

Cofondateur des Jeux autochtones de l’Amérique du Nord, organisés pour la première fois à Edmonton, et maintenant organisés tous les deux ans avec près de 10 000 participants dans 17 disciplines sportives 

1999

Récipiendaire de l’ordre du Canada

2017

Aide à organiser les deuxièmes Jeux mondiaux des Nations autochtones, qui ont lieu sur les terres traditionnelles du Traité no 6, à Maskwacis, en Alberta

Hall of Famer Wilton Littlechild
Inspire

Biographie

Wilton « Willie » Littlechild est né en 1944 et a été élevé par ses grands-parents sur la réserve crie d’Ermineskin, à Maskwacîs, en Alberta. Il a été guidé dès son jeune âge par les connaissances culturelles traditionnelles de son grand-père et encouragé par sa grand-mère à apprécier la valeur d’une éducation traditionnelle. De 1951 à 1964, il a étudié dans des pensionnats où il a pris part à de nombreux sports, y compris le hockey, le football, le baseball et la natation. Retrouver un certain réconfort dans le sport a aidé Wilton Littlechild à trouver la force et la résilience nécessaires pour endurer un environnement d’abus institutionnels et la séparation avec sa famille.

La pratique d’activités sportives a enseigné à Wilton Littechild que le travail acharné et la détermination lui permettraient d’exceller et de réaliser son plein potentiel, même dans des situations difficiles. Ces leçons ont aussi façonné son approche face à l’enseignement supérieur. Élève appliqué, il a étudié à l’Université de l’Alberta où il a obtenu un baccalauréat en éducation physique en 1967, suivi d’une maîtrise en 1975. Il a aussi obtenu un diplôme en droit, devenant ainsi la première personne d’une Première nation signataire d’un traité en Alberta à devenir avocat. Il a aussi été la première personne d’une Première nation signataire d’un traité à être élue député à la Chambre des communes du Canada, représentant le comté de Wetaskiwin-Rimbey de 1988 à 1993. Pendant plus de quatre décennies, il a travaillé avec les Nations Unies, militant pour les sports autochtones et le mouvement des droits autochtones à travers la planète. Il a aussi agi comme commissaire pour la commission de vérité et de réconciliation et en 2016, il a été nommé grand chef de la Confédération des Premières nations visées par le Traité no 6.

 

Alors qu’il étudiait à l’Université de l’Alberta, Wilton Littlechild a fait partie des équipes de hockey et de natation des Golden Bears et a agi comme gérant des équipes universitaires de football et de basketball. Voulant favoriser l’épanouissement d’autres personnes grâce au sport, il a aussi mis sur pied et entraîné la première équipe de hockey junior en Alberta composée entièrement de joueurs autochtones et il a organisé des stages pour entraîneurs et arbitres partout en province. En 1967 et en 1974, il a été lauréat du prix Tom Longboat, reconnaissant les meilleurs athlètes autochtones et leur contribution en sport au Canada.

Modèle, organisateur et défenseur de la première heure du sport autochtone au Canada, Wilton Littlechild a œuvré sans relâche pendant plus de cinq décennies afin d’offrir de nouvelles possibilités aux athlètes autochtones. Des exemples notables des nombreux événements et organisations qu’il a aidé à créer à tous les niveaux de compétition comprennent la création des Jeux autochtones de l’Amérique du Nord en 1990 et des Jeux mondiaux des nations autochtones en 2015. Il continue de faire la promotion du sport autochtone en tant que composante importante de la réconciliation, du renforcement communautaire et de l’expression durable de l’identité culturelle, offrant, aux jeunes gens en particulier, une façon « d’honorer les dons physiques que vous avez reçus et de les combiner aux aspects mental, physique et culturel pour créer une base solide pour la vie ».