EN | FR
Membre intronisé

Membre du Panthéon

COLETTE BOURGONJE

Intronisé en 2019

Détails membres

Date de naissance: Le 17 janvier 1962
Lieu d'origine: Porcupine Plain, Saskatchewan
Sport: Multisports
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1992

Médaille de bronze au 100 m en para-athlétisme aux Jeux paralympiques à Barcelone

Médaille de bronze au 800 m en para-athlétisme aux Jeux paralympiques à Barcelone

1996

Médaille de bronze au 100 m en para-athlétisme aux Jeux paralympiques à Atlanta

Médaille de bronze au 200 m en para-athlétisme aux Jeux paralympiques à Atlanta

1998

Médaille d’argent au 2,5 km en ski paranordique aux Jeux paralympiques d’hiver à Nagano

Médaille d’argent au 5 km en ski paranordique aux Jeux paralympiques d’hiver à Nagano

Intronisée au Temple de la renommée des sports de la Saskatchewan

2002

Prix de l’athlète féminine de l’année de l’Association canadienne des paraplégiques

2006

Médaille de bronze au 5 km en ski paranordique aux Jeux paralympiques d’hiver à Turin

Médaille de bronze au 10 km en ski paranordique aux Jeux paralympiques d’hiver à Turin

2010

Médaille de bronze au 5 km en ski paranordique aux Jeux paralympiques d’hiver à Vancouver

Médaille d’argent au 10 km en ski paranordique aux Jeux paralympiques d’hiver à Vancouver

Intronisée au Temple de la renommée Terry Fox

2011

Athlète de l’année SaskSport 

Hall of Famer COLETTE BOURGONJE
Inspire

Biographie

Le remarquable parcours de Colette Bourgonje comme athlète, mentor et militante pour un mode de vie sain est probablement le mieux résumé par sa philosophie voulant que « …la vie est faite de 10 % de ce qui vous arrive et 90 % de comment vous y réagissez. » Née dans la petite ville de Porcupine Plain, dans le nord-est de la Saskatchewan, elle a grandi en étant une athlète talentueuse, participant aux compétitions nationales de cross-country comme étudiante au secondaire. Sa vie a changé à jamais lorsqu’un accident de voiture l’a rendue paralysée au bas du corps, deux mois seulement avant de recevoir son diplôme. S’adaptant rapidement à son nouvel état, Colette Bourgonje s’est consacrée à sa réadaptation, décidée à poursuivre ses études en éducation physique à l’Université de la Saskatchewan ce même l’automne. Non seulement a-t-elle atteint cet objectif remarquable, elle a été la première personne à recevoir son diplôme du département en fauteuil roulant.

Colette Bourgonje a continué de développer son potentiel athlétique tout en poursuivant une carrière comme enseignante à l'élémentaire, devenant une athlète accomplie de course en fauteuil roulant avant de commencer à pratiquer le ski paranordique assis à l’âge de 30 ans. Ce que les autres voyaient comme une limitation, elle en a fait une source d’inspiration, innovant avec de nouveaux équipements sportifs adaptés et des méthodologies d’entraînement à une époque où les connaissances en entraînement et la sensibilisation du public au parasport n’étaient pas bien établies au Canada. Faisant œuvre de pionnière, son indépendance et sa détermination l’ont menée au niveau élite de compétition en tant que Paralympienne dans deux sports, compétitionnant en ski paranordique et en para-athlétisme.

Seule athlète féminine canadienne à prendre part aux Jeux paralympiques d’été et d’hiver, et première à médailler dans deux épreuves, Colette Bourgonje a participé à trois Jeux paralympiques d’été et sept Jeux paralympiques d’hiver, récoltant un total de dix médailles. Les faits saillants de ses exploits paralympiques comprennent des médailles de bronze à la course de 100 et 800 m en fauteuil roulant à Barcelone en 1992, une médaille d’argent au 10 km et le bronze au 5 km en ski paranordique assis à Vancouver en 2010, faisant d’elle la première athlète canadienne à remporter une médaille paralympique en sol canadien. Lors des cérémonies de clôture à Vancouver, elle a reçu le prestigieux prix Whang Youn Dai, en reconnaissance de ses efforts remarquables pour surmonter l’adversité, tout en visant l’excellence en sport.

À la suite de sa retraite de la compétition en 2014, Colette Bourgonje demeure une mentore et un modèle pour les jeunes handicapés et une ambassadrice du programme saskatchewanais In Motion qui fait la promotion de l’importance de l’activité physique quotidienne pour tous. En 2016, elle a aidé à organiser le Saskatchewan Para Sport Tour Dream Relay, réunissant 14 para-athlètes pour faire le tour de la province sur un parcours de 363 kilomètres afin de sensibiliser la population et d'aider les athlètes en devenir à mieux connaître les programmes et les équipements pouvant les aider. Honorant l’héritage métis de sa famille, elle travaille également pour habiliter et entraîner de jeunes athlètes autochtones dans sa province natale. Faisant face aux défis avec force et persévérance, elle a surmonté les limitations en tant qu’athlète, éducatrice et promotrice du parasport, créant de nouveaux sentiers passionnants que d’autres peuvent désormais emprunter.