Donate Today EN | FR
Membre intronisé

Membre du Panthéon

John "Jackie" Barrett

Intronisé en 2020-21

Détails membres

Date de naissance: 25 avril 1974
Lieu d'origine: Halifax, Nouvelle-Écosse
Sport: Dynamophilie, athlète des Olympiques spéciaux
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1999, 2007, 2011, 2015
13 médailles d’or et 2 médailles d’argent cumulées au cours de quatre participations aux Jeux d’été mondiaux d’Olympiques spéciaux
2005, 2015
Athlète masculin de l’année d’Olympiques spéciaux Canada
2015
A reçu le prix d’excellence du Dr Frank Hayden pour l’ensemble de la carrière sportive

Premier athlète des Olympiques spéciaux à avoir été mis en nomination pour le prix Lou Marsh
2019
Intronisé au Temple de la renommée des sports de la Nouvelle-Écosse
Hall of Famer John
Inspire

Biographie

Les personnes ayant des déficiences intellectuelles font face à des défis particuliers, souvent définis par les perceptions sociales limitatives de leurs différences. Né autiste, Jackie Barrett a décidé de tailler son propre chemin lorsqu’il a réalisé que la vie lui avait donné l’occasion unique de dire au monde entier « Je relève le défi. » Au cours d’une carrière de 28 années comme athlète des Olympiques spéciaux, dont 20 comme dynamophile, sa détermination, sa discipline et sa persévérance ont forcé l’admiration du monde entier, brisant le moule de la perception qu’ont plusieurs personnes au sujet des athlètes des Olympiques spéciaux. Nageur talentueux, il a commencé à lever des haltères alors qu’il était à l’école secondaire et a continué de fréquenter le gymnase de manière assidue tout en obtenant un baccalauréat en commerce de l’Université Saint Mary’s, à Halifax.

Il a donné un nouveau sens au concept d’athlète qui se motive lui-même, exigeant continuellement le meilleur de lui-même alors qu’il s’entraînait de façon indépendante pour atteindre ses objectifs personnels de condition physique. Déterminé de réaliser son plein potentiel, il s’est donné en toute confiance le surnom « L’Hercule d’Halifax », qu’il a plus tard remplacé par « L’orignal de Terre-Neuve » lorsqu’il a déménagé à Corner Brook, en 2008.

Jackie Barrett a pris part pour la première fois aux Olympiques spéciaux de 1987 en natation, avant de changer pour la dynamophilie en 1995, à la suite de la suggestion d’un entraîneur qui avait vu sa passion à lever des haltères. Il a par la suite gagné 20 médailles d’or au cours de 5 présences aux Jeux d’été du Canada d’Olympiques spéciaux et le nombre impressionnant de 13 médailles d’or en 4 présences alors qu’il représentait le Canada aux Jeux d’été mondiaux d’Olympiques spéciaux.

Il a pris sa retraite après avoir établi de nouveaux records à l’épreuve de flexion de jambe (squat) avec une barre à 277,5 kg (611 lb), au soulevé de terre (deadlift) avec une barre à 297,5 kg (656 lb) et au total des trois épreuves avec un pointage de 697,5 kg (1538 lb) aux Jeux d’été mondiaux d'Olympiques spéciaux de 2015 à Los Angeles. C’est à cette compétition qu’il a aussi battu le record absolu de flexion de jambe de Terre-Neuve-et-Labrador dans la catégorie des maîtres super-lourds.

Jackie Barrett a été nommé athlète masculin de l’année par Olympiques spéciaux Canada en 2000 et en 2015. Il a aussi reçu en 2015 le prestigieux prix Dr. Frank Hayden Athlete Lifetime Achievement Award d’Olympiques spéciaux Canada et est devenu le premier athlète des Olympiques spéciaux à être mis en nomination pour le trophée Lou-Marsh, décerné au meilleur athlète au Canada.

En 2019, il a établi un nouveau précédent à titre de premier athlète des Olympiques spéciaux à être intronisé au Temple de la renommée des sports de la Nouvelle-Écosse. Après avoir pris sa retraite de la compétition, Jackie Barrett a continué d’agir comme mentor auprès d’autres dynamophiles, tout en œuvrant bénévolement comme conférencier, ambassadeur et entraîneur pour le Programme de leadership pour athlètes d’Olympiques spéciaux Canada.

Il a également été recruté pour travailler au sein d’un comité chargé de développer le manuel technique de dynamophilie pour le Programme national de certification des entraîneurs, qui est maintenant utilisé partout au Canada. Athlète très accompli, Jackie Barrett demeure à l’avant-plan du mouvement des Olympiques spéciaux au Canada, jetant un nouvel éclairage sur ce que les personnes ayant des déficiences intellectuelles peuvent réaliser dans le sport et dans la vie.