Donate Today EN | FR
Membre intronisé

Membre du Panthéon

Sheldon Kennedy

Intronisé en 2020-21

Détails membres

Date de naissance: 15 juin 1969
Lieu d'origine: Brandon, Manitoba
Sport: Hockey sur glace
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1998
Patine 8 000 kilomètres en patins à roues alignées à travers le Canada et amasse plus de 1,2 million de dollars afin de sensibiliser la population envers la sécurité des enfants
2004
Co-fondateur du Respect Group Inc.
2013
Ouverture du Sheldon Kennedy Child Advocacy Centre à Calgary, en Alberta
2015
Nommé au sein de l’Ordre du Canada
Hall of Famer Sheldon Kennedy
Inspire

Biographie

Alors qu’il grandissait dans une petite ville du Manitoba, Sheldon Kennedy rêvait d’élargir ses horizons et de devenir un joueur professionnel au hockey. Sa détermination et son travail acharné comme jeune athlète l’ont mené à une médaille d’or au Championnat du monde junior de 1988, et il a été nommé, en 1989, capitaine des Broncos de Swift Current, menant l’équipe à la victoire en Coupe Memorial. Recruté par la Ligue nationale de hockey (LNH), il a joué au cours des huit saisons suivantes pour les Red Wings de Detroit, les Flames de Calgary et les Bruins de Boston. Extérieurement, alors que sa carrière connaissait du succès, Sheldon Kennedy semblait assuré par ses réalisations en tant qu’athlète professionnel, mais intérieurement, il souffrait d’une vérité secrète qui devait être dite.   

En 1996, après avoir été aux prises pendant de nombreuses années avec une détresse émotionnelle et psychologique, Sheldon Kennedy a pris la difficile décision d’accuser publiquement d’agression sexuelle son ancien entraîneur au hockey junior. C’était un acte courageux, dévoilant plus de cinq années d’agressions répétées qui ont commencé alors qu’il avait 14 ans. Après la condamnation de son ancien entraîneur, les accusations de Sheldon Kennedy se sont transformées en un urgent appel national à l’action pour améliorer la sécurité des enfants en sports, dans les écoles et autres organisations pour la jeunesse dans tout le Canada. Pendant plus de deux décennies, il a mené plusieurs initiatives d’importance capitale pour protéger les jeunes vulnérables, collaborant notamment avec Hockey Canada pour développer le programme Dis-le (maintenant appelé Respect et sport) qui a mené à une formation obligatoire pour les entraîneurs afin de prévenir l’intimidation, les abus et la discrimination. Réaffirmant son engagement personnel envers la sécurité des enfants, il a entrepris de patiner 8 000 kilomètres en patins à roues alignées à travers le Canada, pour amasser des fonds et sensibiliser la population. S'arrêtant pour prendre la parole dans de petites communautés et des arénas de hockey d’un bout à l’autre du pays, son périple a bénéficié d’une couverture médiatique importante et a amassé plus de 1,2 million de dollars pour les programmes de prévention des abus de la Croix-Rouge canadienne.

En 2004, Sheldon Kennedy a cofondé le Respect Group, une société qui collabore avec les écoles, les organisations sportives et les lieux de travail afin de prévenir les abus, l’intimidation et la discrimination. En 2010, il a commencé à collaborer avec le chef de police de la ville de Calgary et avec d’autres agences de protection de la jeunesse pour mettre en place le Calgary Child Advocacy Centre. Premier en son genre, ce centre offre des services plurijuridictionnels, incorporant des agences de services sociaux et de santé, les services de police et le système juridique. Ce nouveau « modèle de pratique intégrée » soutient les enfants victimes d’abus ainsi que leurs familles en s’assurant qu’ils ne soient pas submergés ou découragés alors qu’ils sont à la recherche de protection et naviguent à l’intérieur du système juridique. Sheldon Kennedy a aussi collaboré avec le Comité international olympique afin de développer le programme Protéger les athlètes, ainsi qu’avec le programme de lutte contre la toxicomanie de l’Association des joueurs de la Ligue nationale de hockey, offrant un soutien confidentiel aux autres survivants d’abus subis durant l’enfance. Pendant plus de 20 années, son héritage de défense des droits pleine de compassion a profondément changé la culture du sport dans tout le Canada, faisant en sorte que la protection des enfants demeure une priorité partagée entre les parents, les entraîneurs et les administrateurs.