Donate Today EN | FR
Membre intronisé

Membre du Panthéon

CINDY NICHOLAS

Intronisé en 1993

Détails membres

Date de naissance: Le 20 août 1957
Lieu d'origine: Toronto, Ontario
Date du décès: Le 19 mai 2016
Sport: Natation
Catégorie: Athlète

Faits saillants

1976

Termine première au Lac St-Jean de la division féminine

Nommée Championne nageuse internationale par la Fédération internationale de natation

1977

Le Trophée Bobbie Rosenfeld

1978

Reçoit une place d’honneur à l’International Swimming Hall of Fame

1979

Est nommée à l’Ordre du Canada

Hall of Famer CINDY NICHOLAS
Inspire

Biographie

Cindy Nicholas attire pour la première fois l’attention du public le 16 août 1974 quand, à l’âge de 16 ans, elle réussit à traverser à la nage le Lac Ontario. Avec un temps de 15 heures et 10 minutes, Cindy raccourcit d’un bon cinq heures et 52 minutes le record de vingt ans de Marilyn Bell, son premier exploit fantastique d’une brillante carrière de dix-huit ans en marathon de natation. Enseignée à nager par son père, Cindy fait ses débuts dans la course de compétition à l’âge de cinq ans et remporte sa première médaille trois ans plus tard. À l’adolescence, consciente de sa résistance inhabituelle, elle se tourne vers les courses de distance. Les 29 et 30 juillet 1975, Cindy affronte la Manche pour la première fois, établissant un nouveau record du monde de 9 heures et 46 minutes pour la traversée de la France à l’Angleterre. L’année 1976 sera incroyable. Le 1er août, lors d’une rencontre à Chibougamau au Québec, elle termine première dans trois épreuves, soit les 10 miles, 5 miles et 1 ½ mile, avec une pause de seulement deux heures entre les courses. Le 8 août, elle remporte la traversée de 25 miles du Lac St-Jean de la division féminine. Le 6 septembre, Cindy fait la traversée de la Manche de l’Angleterre à la France en 10 heures 20 minutes et le 17, elle la nage à nouveau en 10 heures 24 minutes. Cette même année, elle sera nommée Championne nageuse internationale par la Fédération internationale de natation. En 1977, Cindy est la première et la plus jeune femme à traverses la Manche aller-retour, sans arrêt. Son temps de 19 heures et 55 minutes éclipse le record de 30 heures établi par l’Américain John Ericson. Plus tard dans l’année, on lui décerne le Trophée Bobbie Rosenfeld comme l’Athlète canadienne féminine par excellence de 1977. De 1975 à 1982, elle participe en tout à 19 traversées de la manche, dont cinq à l’aller-retour. Le seul objectif qu’elle ne réussit pas à atteindre sera une triple traversée. Cependant, elle aura établi un record de double traversée en 1982 quand elle termine la nage en 18 heures et 55 minutes. Il n’est pas surprenant qu’on la surnomme « la reine de la Manche ». Cindy est aussi la première femme à traverser à la nage la Baie des Chaleurs, de Grande Anse au Nouveau-Brunswick à Paspebiac au Québec, en 1977. L’année suivante, elle est la première personne à terminer une traversée aller-retour en 14 heures et 54 minutes, un autre record mondial. Elle vaincra le chaud et pollué fleuve du Nil en 1980, en 11 heures et 24 minutes. Une fois sa soif de briser des records assouvie, Cindy Nicholas se lance dans une carrière prospère comme avocate. Pour ses exploits héroïques, elle reçoit une place d’honneur à l’International Swimming Hall of Fame en 1978 et est nommée à l’Ordre du Canada en 1979.