Donate Today EN | FR
Membre intronisé

Membre du Panthéon

KEN MURRAY

Intronisé en 1980

Détails membres

Date de naissance: Le 28 novembre 1911
Lieu d'origine: Montréal, Québec
Date du décès: Le 16 octobre 1979
Sport: Multisports
Catégorie: Bâtisseurs
Hall of Famer KEN MURRAY
Inspire

Biographie

En 1961, le gouvernement fédéral prend son premier engagement majeur à soutenir les athlètes canadiens dans le sport international. Malgré tout, les organisations sportives nationales individuelles sont toujours essentiellement gérées par des bénévoles, une époque que les historiens surnomment l’ère des « tables de cuisine » pour commémorer le temps des nombreux bénévoles. Le fait que le Canada aura été en mesure de produire des équipes et de s’emparer de médailles internationales est largement dû à la diligence des administrateurs et des bénévoles qui auront fait don de leur temps. Dans cet esprit, Ken Murray est un des plus importants administrateurs. Il travaille comme courtier en valeurs mobilières et spécialiste des services de banque d’investissement avant d’être nommé président de la Beaver Oil Co. En dépit de ces engagements, l’athlète olympique canadien Dick Pound se souvient de l’époque où Ken organisait les wagons pour amener les nageurs aux championnats nationaux et restait debout à préparer les repas des athlètes. Ken Murray grandit à Montréal et est un jeune athlète accompli, principalement au football et au hockey. Il joue au football avec l’équipe montréalaise des Big Four et passe onze années au hockey avec les Royals seniors de Montréal, participant à trois reprises aux finales de la Coupe Allan avec son équipe. Il est aussi entraîneur au hockey amateur à Montréal au niveau junior B, junior A et universitaire (ce dernier avec l’Université McGill). Ken continue d’apporter ses importantes contributions au sport, premièrement à Montréal en tant que directeur de l’Association des gymnastes amateurs de Montréal. Il s’implique ensuite dans l’administration sportive au niveau national avec l’Association canadienne de natation amateur dont il est le président de la division du Québec, avant de servir un terme de deux ans comme président national à compter de 1961. Il met sur pied et organise un programme qu’il intitule « Opération Tokyo », où de jeunes nageurs provenant de différents groupes d’âges nagent sous les mêmes conditions au cours d’une même journée et où Ken compile les résultats « nationaux ». C’est un programme conçu en prévision des Olympiques de Tokyo de 1964 et une des premières tentatives canadiennes pour identifier et développer le talent sportif. Ken se dirige ensuite vers l’administration sportive de niveau international en tant que vice-président de l’Association canadienne des Jeux du Commonwealth. En cette qualité, il est membre du personnel de la mission canadienne aux Jeux de 1958, 1962, 1966, et 1970. Il apporte le même dévouement bénévole et la même excellence administrative au Comité olympique canadien, duquel il sera directeur jusqu’à la fin des années 1960. Quand, en 1970, le COC a besoin de quelqu’un pour administrer leurs programmes alors que le gouvernement fédéral accroît son engagement envers le sport international, le Comité se tourne vers Ken Murray. À cinq ans à peine de la retraite, il quitte son emploi à plein temps pour prendre un poste auprès du Comité olympique canadien en tant que coordinateur de programmes. À ce titre, il organise les missions canadiennes aux Jeux Olympiques d’été et d’hiver en 1972 et en1976, aux Jeux du Commonwealth en 1974 et en 1978, et aux Jeux panaméricains en 1971, 1975 et en 1979. Il administre aussi le programme Olympique junior qui, à l’époque, fournit des opportunités sportives à plus de 500 000 enfants canadiens. Jusqu’à la fin de ses jours, Ken Murray continuera à planifier les délégations du Canada aux Jeux Olympiques de Lake Placid et de Moscou en 1980.